Ville de Carhaix

Actualités archivées

Fest-noz et feu d'artifice pour Digor Kalon le 13 juillet

<br/> <br/> <br/>

Pour la cinquième année consécutive, la Ville de Carhaix organise la grande soirée festive Digor Kalon, dimanche 13 juillet à 19h, sur l'esplanade du château de Kerampuilh.

C'est la date qui lance l'été à Carhaix, la veille du Bagadans, quelques jours avant le festival des Vieilles Charrues. Chaque année, plusieurs centaines de personnes participent volontiers à cette soirée qui démarre autour d'un apéritif offert par la Ville.  
Place ensuite au fest-noz. À 19h30, le duo An Habask - Chapalain ouvrira les hostilités. Youenn Chapalain au biniou kozh et Konogan An Habask à la bombarde ont sonné dès leur adolescence en fest-noz, se sont forgés un répertoire de Sud-Cornouaille et une réputation. Ils sont souvent cités comme faisant partie de la relève du couple biniou-bombarde en Bretagne.

Ils laisseront la place, à 20h30, au groupe Spontus. Depuis 1996, ce groupe a su inventer un univers personnel imprégné du style des anciens et nourri par des références très  prononcées. Sur scène se dégage une complicité et une énergie hors du commun, fruits d'une amitié partagée de longue date. Le groupe propose un large répertoire de danses de Haute et de Basse Bretagne.

À 22h, le duo Landat-Moisson sera aux commandes. Depuis son titre de vice-champion de Bretagne à Gourin en 2008, le duo a fait du chemin,  écumant les festoù-noz, fest-deiz, les concerts, les veillées, sans compter les improbables boeufs. L'originalité de la formule voix/accordéon mixte, la générosité et la complicité des deux compères ont fini par conquérir un large public tant danseur qu'amateur de musiques bretonnes.
 Le duo a sorti son premier album en février 2013 : « An Tan Skornet » chez Coop Breizh.

Vers 23h, le fest-noz marquera une pause pour faire place au traditionnel feu d'artifice et reprendra avec le Bour Bodros Quintet.
À l'origine, le Bour Bodros est un duo saxophone / accordéon, revisitant le répertoire traditionnel destiné aux duos de fest-noz clarinette/diatonique. Mais quand le sax s'en mêle, une touche de groove jazzy colore les traditionnels airs à danser bretons.
Depuis maintenant trois ans, le Bour Bodros évolue en une version plus conséquente avec cinq musiciens et une formation instrumentale peu commune : accordéon et flûte traversière se mêlent à la guitare, à la basse, et au saxophone.
Pendant la soirée, l'association Tro Karaez tiendra les stands buvette et sandwichs, tandis que les parents d'élèves Diwan s'occuperont des crêpes.

Dimanche 13 juillet à partir de 19h, esplanade du château de Kerampuilh. Gratuit et ouvert à tous.
 

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information