Ville de Carhaix

La gestion des espaces verts

Jachère fleurie pour la biodiversité, à Kerampuilh.

Un plan de gestion différenciée des espaces verts a été réalisé en 2016. Ainsi, la tonte de chaque espace vert est prévue selon un planning établi. Certains secteurs ne sont pas tondus, mais broyés à l’aide d’un girobroyeur. D’autres secteurs sont fauchés tardivement en arrière-saison, une seule fois, pour préserver la biodiversité, comme c'est le cas à la vallée de l’Hyères.

L’entretien des espaces verts est réalisé en zéro phyto : seules des techniques mécaniques et alternatives sont utilisées. L’eau de pluie est récupérée et sert à l’arrosage des fleurs d’été. Les branches des arbres élagués l’hiver sont broyées et transformées en copeaux pour le paillage des massifs de vivaces. Une attention particulière est portée sur le choix des fleurs vivaces et jachères fleuries, afin de sélectionner des plantes mellifères et enrichissantes pour la biodiversité.

Sur le site de la Vallée de l’Hyères, un plan d’entretien a été réalisé par l’Office national des forêts (ONF). Jusqu’en 2032, il prévoit des coupes d’amélioration des peuplements en place. Le but est de gérer durablement le massif forestier de la vallée pour en faire un cadre agréable aux visiteurs. Et y préserver au maximum la biodiversité animale et végétale. Un diagnostic a également été réalisé par l'association Bretagne vivante, afin de mettre en valeur les atouts de la vallée et sa biodiversité d'une grande richesse.

Pour favoriser la biodiversité, des hôtels à insectes ont été disposés place des sœurs Goadec, square Anatole Le Braz, ou encore place de Verdun.

Hôtel à insectes, place de Verdun.

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information