Ville de Carhaix

Actualités archivées

L'accessibilité gagne encore du terrain

<br/>

Le rapport annuel de la commission communale pour l'accessibilité a été présenté lors du conseil municipal du 17 février dernier. Tour d'horizon.

Conformément à la loi de 2005, la Ville de Carhaix a créé une commission  communale d'accessibilité en février 2007. Représentants des élus, d'associations d'usagers ou d'associations représentant les personnes handicapées, personnes qualifiées et techniciens y siègent. A l'origine de propositions pour améliorer la mise en accessibilité de l'existant, la commission établit également un rapport annuel. 
« Il est important de préciser que l'accessibilité est prise en compte par tous les services de la Ville, dans les nouveaux projets, les travaux de voirie et sur le cadre bâti », souligne en introduction Cathy Gouriou, vice-présidente de la commission et adjointe à la solidarité entre les générations et aux personnes handicapées.

Voirie : réalisations 2013

 La reprise des pavés lors des travaux de rénovation du carrefour du Kreiz-Kêr a permis d'améliorer l'accessibilité et a sécurisé le cheminement des piétons en centre-ville.

Les travaux de réaménagement de la place du Champ de Foire ont démarré le 7 octobre dernier. Ces travaux s'inscrivent dans le prolongement de l'aménagement de la zone pavée du carrefour du Kreiz-Kêr et l'élaboration du schéma directeur d'aménagement du centre-ville. « Ce nouvel espace, autour des statues des Soeurs Goadec, permettra de maintenir la liaison piétonne et des personnes à mobilité réduite, vers la place du Champ de Foire. »
Les travaux dans le parc du château Rouge ont pris fin début juin 2013. Le parc a été totalement réaménagé, en mettant l'accent sur l'accessibilité. Les cheminements ont été redessinés tout en ayant des pentes inférieures à 5%. En parallèle, une porte vitrée automatique a été installée à l'entrée du Château Rouge pour en faciliter l'accès.

Courant mai 2013, la Ville a par ailleurs fait aménager un nouveau parking route de Brest. Le parking, d'une capacité de 29 places, dispose d'une place handicapée et d'un trottoir accessible pour les personnes à mobilité réduite. Les bandes podotactiles viennent d'être posées au sol.

Pendant les vacances scolaires de février 2013, la Ville a engagé des travaux d'agrandissement du parking de l'école Diwan, impasse du Lavoir.  Deux places de stationnement handicapé ont été créées, avec un système de giratoire autour d'un îlot central permettant un accès sécurisé des enfants à l'école.

Au dernier trimestre 2013, d'importants travaux de voirie ont eu lieu avenue Kennedy, avec la mise en place de trottoirs à 0 cm, d'une signalisation horizontale et verticale et la pose de bandes podotactiles. Une voie mixte pour piétons et cyclistes a été aménagée pour permettre l'accès au parc de Kerampuilh. « Les cheminements sont adaptés aux personnes à mobilité réduite. »
Dans le même temps, la rue Victor Hugo a aussi été réaménagée avec la création d'un trottoir à 0 cm et de bandes podotactiles, la création d'un bateau et d'un passage piéton à 0 cm de hauteur reliant la rue Victor Hugo à la rue Tristan Corbière.

... et les projets 2014

Le réaménagement complet de la rue Jules Verne - dans sa partie comprise entre la rue Tristan Corbière et la rue Victor Hugo - et de la rue Max Jacob - avec la création de deux bateaux pour faciliter le cheminement des élèves - vient de s'achever.

D'autres projets viennent tout juste d'être réalisés, comme l'aménagement du trottoir devant les pavillons du lotissement communal de Kerlédan (rue Edgar Poe). Il y a eu aussi le réaménagement de la voirie impasse du Kastel Ruz, la réfection de la voirie à Petit Carhaix et l'aménagement de divers bateaux en ville.
L'aménagement de la rue Fontaine Lapic fait partie des grands projets 2014. Son aménagement a pour objectifs, entre autres, d'améliorer le cheminement piéton vers le centre-ville et de sécuriser les déplacements entre la rocade et le centre-ville. La voirie de la rue sera refaite, ainsi que le trottoir qui longe le côté droit de la rue dans le sens descendant.

Cinq bornes électriques escamotables vont être installées place du Champ de Foire pour le marché hebdomadaire. "Si ces bornes ont pour but d'améliorer les conditions d'accueil des commerçants ambulants, elles vont aussi sécuriser les déplacements des clients sur le marché", insiste l'élue.

Cadre bâti

Engagés en novembre 2008, les diagnostics d'accessibilité des établissements recevant du public (ERP) se poursuivent à Carhaix.
En 2013, dans le cadre d'un marché lancé par Poher communauté, la Ville a fait réaliser le diagnostic du camping municipal, du Château Rouge, de l'ancien patronage, de l'école Diwan et de l'ex-ANPE de Plouguer. « La loi impose que les ERP soient accessibles au plus tard le 31 décembre 2014. »
« En mairie, l'aménagement du service social a eu lieu en 2011. Aujourd'hui, le projet de réaménagement des sanitaires intérieurs et extérieurs est en cours de consultation auprès de la commission départementale du handicap. Les travaux devraient commencer prochainement, dès l'accord de cette commission. »
Le projet de locaux associatifs au stade Charles Pinson prévoit aussi l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
En 2013, des portes plus larges avec des seuils rabaissés ont été installées à la salle de sport de l'école de Persivien et au niveau du préau de l'école de Kerven.

Pour l'installation du local du service propreté, courant 2013, une partie des anciens bâtiments de l'imprimerie Le Breton a été modifiée avec l'aménagement d'un vestiaire, d'une douche et d'un WC accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Transports

Poher communauté a pris en charge la compétence transport depuis le 1er septembre 2013. La mutualisation des moyens a permis l'achat d'un nouveau véhicule de transport collectif "Hep le bus". Il est équipé de places prioritaires avec quatre sièges pour les personnes à mobilité réduite et d'une zone dédiée aux utilisateurs de fauteuils roulants, dont l'accès est facilité par une rampe d'accès. Ces emplacements sont à proximité de la double porte avant pour les personnes malentendantes et malvoyantes. Il y a aussi un système d'information visuelle et sonore adapté. 
Autre avancée : l'usage de Taxicom a été élargi aux personnes non plus de 80 ans mais de 70 ans ou aux personnes à mobilité réduite résidant à Carhaix qui souhaitent se déplacer intra-muros (2 € le trajet). La gratuité est assurée pour les éventuels accompagnateurs de personnes en situation de handicap.

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information