Ville de Carhaix

Actualités archivées

Festival du Livre en Bretagne les 24 et 25 octobre : « La langue bretonne à la croisée des chemins ? »

Une centaine d'éditeurs, 300 auteurs et 10 000 visiteurs se retrouveront, les 24 et 25 octobre prochains au Glenmor, pour la 26e édition du Festival du Livre en Bretagne. Il sera question de l'avenir de la langue bretonne.

« À l'heure où de plus en plus de Bretonnes et de Bretons se disent convaincus de l'intérêt de promouvoir le breton afin d'assurer sa pérennité et si possible son développement dans l'ensemble de la société bretonne, force est de constater que bien des « résistances et des blocages » persistent et que dans la vie sociale, dans la vie publique, dans les médias, dans l'administration... l'utilisation de la langue reste dramatiquement faible. Probablement trop faible pour en assurer la survie comme langue de communication.» Voilà le constat des organisateurs du Festival (Centre culturel breton Egin). 
« Aujourd'hui, la langue bretonne est classée par l'Unesco comme « langue sérieusement en danger ». L'organisme international rappelle que « la perte d'une langue entraîne un appauvrissement de l'Humanité à de multiples égards » : connaissances perdues, disparition du patrimoine culturel... ». Malgré ces alertes, malgré la mobilisation des associations militantes, malgré le travail de titan réalisé par des éditeurs, par Diwan, par de multiples acteurs... on doit hélas, en étant réaliste, constater que le breton continue à reculer face à la déferlante du français et à la présence grandissante de l'anglais.»
Faire un point sur cette situation, voire même « tirer la sonnette d'alarme », c'est ce que proposeront les organisateurs du festival tout le week-end et plus particulièrement lors du grand débat dominical. « Nous inviterons des gens qualifiés et le grand public à prendre la parole. Il n'est pas certain en effet que les jeunes générations militantes continuent à « mendier pour obtenir des miettes », pour reprendre des propos entendus ces derniers jours. La langue bretonne est à la croisée des chemins et il est important d'en débattre en breton comme en français dans un esprit constructif et d'ouverture sans exclusive.»  
Le cinéma le Grand Bleu diffusera des documentaires et des films en rapport avec le thème du festival. Sans oublier l'organisation d'un espace jeunesse plébiscité d'année en année. 
Le samedi, en début d'après-midi, les lycéens de Carhaix tiendront leur café littéraire, avant la remise des trois prix du Festival : le Prix du Roman de la Ville, le Priz danevelloù ti-kêr Karaez (Prix de la nouvelle en langue bretonne), ainsi que le Priz Langleiz remis par le Kuzul Brezhoneg de Lannion.
 

Martial Ménard, Président d'honneur

Né en 1951, Martial Ménard a été, de 1983 à 2005, le directeur des éditions An Here. Il a traduit plusieurs dizaines d'ouvrages destinés au jeune public (albums, contes, bandes dessinées, etc.) et a été le co-directeur des deux dictionnaires monolingues bretons (1999 et 2005). Il tient depuis 1998 une rubrique linguistique bretonne hebdomadaire et une chronique de recension des ouvrages et des événements concernant la langue bretonne dans Dimanche Ouest-France.
Auteur d'ouvrages linguistiques de vulgarisation, Martial Ménard a été membre fondateur de l'Office de la langue bretonne. Son dernier ouvrage est un important dictionnaire français-breton de 50 000 entrées, qui permet à la langue bretonne d'aborder tous les domaines de la vie moderne.

 

Festival du Livre en Bretagne, 24 et 25 octobre, de 10h à 19h, Espace Glenmor.
http://www.festivaldulivre-carhaix.org

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information