Ville de Carhaix

Actualités archivées

Hanter Kant à Carhaix : du photovoltaïque sur trois bâtiments communaux

L'école Huella, la Maison du parc dédiée aux jeunes et le local des aînés viennent d'être dotés de panneaux photovoltaïques. La Ville de Carhaix poursuit sa politique volontariste en matière de transition énergétique pour relever le pari du projet Hanter Kant porté par Poher communauté. Les énergies renouvelables ont le vent en poupe à Carhaix et dans le Poher.

 

De gauche à droite : Romain LE MAREC, Chargé des projets photovoltaïques chez Quénéa, en charge des projets de Poher Communauté ; Amandine L'Haridon, assistante communication Quénéa ; Pauline CARO, Directrice du Groupe Quénéa'ch ; Fabien Cojean, responsable du service Bâtiments de la Ville de Carhaix ; Jacqueline Mazéas,  adjointe aux travaux et à la transition énergétique de la Ville de Carhaix ; Didier Goubil, 2e Vice-président de Poher communauté chargé de l'agriculture, de la transition énergétique et des déchets ; Pascal Quénéa, Gérant de Quénéa Energies Renouvelables et du Groupe Quénéa'ch.

 

Les travaux ont débuté en août dernier, par l'installation d'environ 60 m2 de panneaux photovoltaïques avec générateur de 9 kWc sur le toit de l'école Huella. La mise en service a été effectuée mi-septembre. Début octobre, une même surface de panneaux a été installée sur les toits du Petit Clos (local des aînés) et de la maison du Parc du Château Rouge (local du Claj). Ces deux dernières viennent juste d'être mises en service. Ces installations produiront chacune environ 10 000 kWh/an, l'équivalent de la consommation électrique annuelle de trois foyers de trois à quatre personnes (hors chauffage).

Le contrat qui lie la société Quénéa à la collectivité est de type COT (Convention d'occupation temporaire du domaine public). L'installation est à la charge de la société Quénéa qui revend l'électricité à ERDF  sur la base d'un tarif sécurisé sur vingt ans. En échange, Quénéa reversera une redevance de 1€/m2 par an à la Ville, soit environ 60€/an par bâtiment. Pour la Ville de Carhaix, il s'agit d'une opération financière quasi blanche.

5 installations photovoltaïques sur Poher communauté

À l'échelle de l'intercommunalité, cinq installations sont réalisées ou en voie d'achèvement : les trois bâtiments communaux carhaisiens et deux installations (salle polyvalente et atelier communal) de Cléden-Poher en attente de raccordement ERDF.

Par la suite, une réflexion pourra être engagée sur le suivi et la maîtrise des consommations pour ces 5 bâtiments équipés en photovoltaïque, notamment par l'intermédiaire de l'ALECOB (l'Agence locale de l'énergie du Centre-Ouest Bretagne), par exemple à travers des panneaux pédagogiques, des ateliers avec les scolaires ou tout type d'action en direction des usagers.

Au total, sur Poher communauté, entre les communes de Treffrin, de Kergloff, de Motreff, la Maison des jeux d'adresse et la Maison des services publics à Carhaix, les projets d'école à énergie positive, l'installation à l'IME...: on peut comptabiliser 12 centrales photovoltaïques  équivalentes à une puissance totale de 240 kWc  qui correspond à la consommation électrique de 100 ménages hors chauffage et production eau chaude.

"La priorité est vraiment de viser les économies d'énergie, souligne Didier Goubil, 2e Vice-président chargé de l'agriculture, de la transition énergétique et des déchets de Poher communauté. "L'énergie qui coûte la moins chère est celle que l'on ne consomme pas ! Et contrairement à ce que l'on peut penser, ce ne sont pas l'industrie ou l'agriculture qui sont grosses consommatrices, mais bien l'habitat. Avec un gros effort et la multiplication de ce type de petites installations, on pourrait faire grimper le rapidement le pourcentage des énergies renouvelables."

Les responsables de la société carhaisienne Quénéa sont d'accords avec l'analyse. "Nous sommes dans une région idéale pour les énergies renouvelables, insiste Pascal Quénéa le gérant fondateur. Spécialiste de l'installation de panneaux photovoltaïques en France et à l'étranger, l'entreprise a déjà équipé le bâtiment de l'ADMR, la Maison des services publics, celle des jeux d'adresse et procèdera aux installations sur le futur bâtiments de l'EPMS à Kerampuilh. Sur le territoire du Pays COB, Quénéa a installé des équipements qui représentent 400 kWc solaire et 15 MW d'éolien.

 

Pour comprendre Hanter Kant :

Hanter Kant tire son origine du souhait de la Communauté de Communes de tendre vers l'autonomie énergétique. Il s'inscrit dans le plan climat de Poher Communauté qui s'intègre lui-même dans le cadre de l'élaboration du projet de territoire de Poher Communauté. La démarche est expérimentée en cohérence avec les enjeux du Pays Centre Ouest Bretagne et en accord avec sa stratégie énergie climat.

Hanter Kant est construit sur un principe de développement et de structuration des partenariats, de reproductibilité, d'innovation et de développement économique local.

Hanter Kant est composé de 3 volets :
                  > Economie d'énergie : Les actions envisagées n'entrent pas dans le cadre de l'appel à projet boucle énergétique locale  car elles peuvent s'inscrire dans d'autres dispositifs. Ces actions d'économie d'énergie sont toutefois indispensables pour atteindre l'objectif de 50 % de couverture par des ressources locales renouvelables.

> Valorisation des ressources locales :il s'agit de lancer un plan de concertation sur la stratégie énergétique, de développer les débouchés pour le bois énergie, de définir une stratégie de valorisation des matières organiques et de relancer le développement du solaire photovoltaïque

                  > Adaptation de l'offre et de la demande énergétique : suite à un diagnostic du réseau électrique du territoire, il s'agit de se réapproprier les problématiques de sécurisation de la fourniture électrique en optant pour une stratégie de maîtrise de la demande électrique. Une opération  est envisagée : une opération de maîtrise de la demande en électricité sur des zones en fragilité.

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information