Ville de Carhaix

Actualités archivées

Travaux de pointe à la station d'épuration de Moulin Hézec

Des travaux d'extension de la station d'épuration de Moulin Hézec sont en cours depuis juin, afin d'optimiser le traitement des effluents qui seront rejetés par les usines Synutra, Sodiaal et Eurosérum. Il s'agit de l'aménagement d'un bassin biologique.   

Moins visible que le chantier titanesque de Synutra, celui de la station d'épuration de Moulin Hézec, 3ème plus grande station d'épuration du Finistère avec une capacité actuelle de traitement de 100 000 équivalent habitants, est pour le moins important. « Il n'aurait tout simplement pas été possible d'accueillir Synutra sans ces travaux, pour que tout soit prêt le jour J », insiste Christian Troadec, le maire.  
« Ces travaux permettront un traitement optimal des effluents rejetés par les industriels laitiers », souligne Jacqueline Mazéas, adjointe aux travaux et à la transition énergétique.
Plus de 60 % des effluents traités par la station d'épuration proviennent des industriels du secteur. Avec l'arrivée de Synutra, ce chiffre devrait monter à 70 %.

D'abord les réseaux...

Premier acte au premier semestre 2015. La Ville de Carhaix a  fait poser près de 2 km de canalisation pour alimenter Synutra en eau potable et renforcer la station de surpression de Pont Herbot. En parallèle, elle a créé un poste de relèvement ainsi que 2,7 km de réseaux d'assainissement permettant l'acheminement des eaux usées de Synutra vers la station d'épuration.
L'industriel laitier a financé ces travaux dont la Ville assurait la maîtrise d'ouvrage.

Technologie de pointe

Depuis juin, des travaux sont en cours à la station d'épuration. Il s'agit de l'aménagement d'un bassin biologique de type MBBR (Moving Bed Biofilm Réactor) de 1600 m3, une technologie de pointe  utilisée dans seulement deux autres sites en France. « C'est une technologie hybride car elle allie à la fois les bactéries libres du système boues activées et les bactéries à flore fixée fluidisée. »
Un nouveau bâtiment de 55 m2, accueillant deux surpresseurs (dont un de secours) pour alimenter en oxygène le bassin MBBR, a également été créé, ainsi qu'un nouvel atelier de maintenance, des vestiaires et un local électrique.
Il s'agit des travaux les plus importants menés à la station d'épuration après ceux de 2007. Tout sera opérationnel pour fin mars.
Ce chantier a nécessité l'intervention de nombreuses entreprises, l'antenne brestoise du cabinet Bourgois en assurant la maitrise d'oeuvre.
La société OTV, qui a obtenu le marché, travaille en collaboration avec Eurovia et la Carhaisienne de constructions. D'autres entreprises interviennent en sous-traitance : Disserbo et fils, DEM7, Eiffage énergie, Pérennes, EOL armatures, SAS kervéadou, AJ menuiserie, le Bonniec, Rest, TMP, ECM...
Une convention a été signée entre la Ville, le fermier et les industriels, ces derniers s'engageant à assumer le financement des travaux à hauteur de 2 227 000 € sur quinze ans. 
 

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information