Ville de Carhaix

Actualités archivées

Synutra : 3 usines et 700 emplois

Zhang Liang, le P-DG de Synutra, a annoncé, le 6 avril dernier, deux nouveaux projets d'usines à Carhaix. Avec 700 emplois à la clé.     

Crédit Photo : Poher Hebdo

À Kergorvo, le chantier de l'usine Synutra touche à sa fin. La production de poudre de lait infantile va débuter, l'aboutissement de longs mois de travaux, avec près de 200 millions d'euros investis pour cette usine qui sera la vitrine mondiale du groupe chinois. 250 emplois sont à la clé.


En présence de Zhain Jun, ambassadeur de Chine en France, le 6 avril dernier, Zhang Liang, P-DG de Synutra, a officiellement annoncé l'ouverture une seconde usine destinée à la production de lait UHT. Avec l'ambition de produire 300 000 tonnes à l'année. Un projet en deux phases, en 2018 et 2020, qui nécessitera 100 millions d'investissement.
Et ce n'est pas fini ! l'industriel imagine une troisième usine, sans en préciser sa destination si ce n'est qu'elle restera dans le même domaine d'activité. « On peut l'imaginer à terme en cas d'optimisation », précise Patrick Bischofberger, directeur général de Synutra France. On parle également d'un investissement de 100 millions d'euros.


Au total, pour ces trois usines, Synutra mettrait sur la table 400 millions d'euros avec une perspective de 700 emplois. Il envisage aussi l'aménagement d'un lieu d'hébergement pour accueillir les 2 000 visiteurs attendus chaque année. Des chiffres colossaux qui donnent le tournis. Et qui font le bonheur des élus locaux, Christian Troadec en tête.


 « La Chine est Pérou pour la Bretagne ! », s'est-il réjoui. « 700 emplois prévus au total... Pour une petite ville comme la nôtre, c'est près de 10% de population en plus que nous sommes prêts à accueillir à Carhaix et dans le Centre-Bretagne. Il n'y a pas, aujourd'hui, de maire plus heureux. » Et plus prévoyant. Christian Troadec, avait été informé du projet il y a déjà plus de deux ans et prévu avec Poher communauté des réserves foncières. 20 hectares de terrain ont été réservés en plus pour l'industriel à Kergorvo. Et 50 hectares vont être acquis par la collectivité à la Métairie Neuve.  En France et en Bretagne, « il y aura de plus en plus de projets comme celui de Synutra », a promis l'ambassadeur chinois. Carhaix est d'ores et déjà candidate pour les accueillir.

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information