Ville de Carhaix

Actualités archivées

L'Institut de formation des aides-soignants, réelle chance pour les jeunes du territoire

L'Institut de formation des aides-soignants (Ifas) vient d'être inauguré, le 23 mars dernier, dans des locaux administratifs réaménagés de l'hôpital de Carhaix. Une réelle opportunité pour les jeunes du territoire de se former à un métier d'avenir dans une société confrontée aux défis du vieillissement. 

Il y a des métiers qui tiennent de la vocation. Celui d'aide-soignant en fait partie parce qu'il touche à l'intimité de l'humain. Le patient confie « à la fois son intimité corporelle mais aussi ses doutes, ses angoisses, ses questionnements », a souligné Philippe El Saïr, directeur général du CHRU de Brest, le 23 mars dernier. La cérémonie inaugurale du site carhaisien de l'Ifas s'est déroulée en présence d'Anne Troalen, représentante de la Région Bretagne, du Député Richard Ferrand, de Daniel Caillarec, Président du Pays COB, de Christian Troadec, maire de Carhaix, et d'autres élus ou acteurs du projet.

20 places et 6 mois de formation

Le CHRU de Brest a ouvert cette formation à Carhaix en janvier 2016, dans des locaux modulaires, pour une première promotion de 15 élèves. L'enseignement délivré pendant près de six mois est similaire à celui proposé à Brest.

Aujourd'hui, l'Ifas de Carhaix accueille 20 étudiants par promotion, la moitié des places s'adressant à des jeunes de 18 à 20 ans déjà titulaires d'un Bac pro « accompagnement et service à la personne » (ASSP) ou « service et aide à la personne et au territoire (SAPAT). Les dix autres places sont destinées à une formation « passerelle », c'est-à-dire à des jeunes déjà titulaires d'un diplôme d'Etat du secteur sanitaire, social ou médico-social.

L'Ifas est donc complémentaire du lycée Rosa Parks de Rostrenen qui prend en charge la formation initiale de personnes non diplômées sur dix mois. Une convention de partenariat lie d'ailleurs désormais les deux entités pour la mise en commun de services (épreuves de sélection communes, échanges pour les lieux de stage), la collaboration entre les formateurs de Rostrenen et Carhaix, des ressources partagées.

L'institut carhaisien a pu ouvrir grâce à l'appui financier de la Région Bretagne qui prend en charge une partie de l'investissement et l'ensemble des coûts de fonctionnement, soit 200 000 €. « Cet Ifas est une excellente nouvelle pour l'égalité des chances en Centre-Bretagne, a poursuivi le directeur. Il permet à des jeunes du territoire d'avoir accès à cette formation sans avoir à engager des frais coûteux pour eux et leurs familles, dans une ville plus lointaine. »

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information