Ville de Carhaix

La révision du PLU est lancée

La révision du PLU est lancée

Ce n’est pas tous les jours qu’une commune engage la révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU). Le dernier PLU avait été approuvé en novembre 2007 et complété en septembre 2008, au bout de plus de six ans de procédure. Complexe et longue, cette opération va permettre de définir un véritable projet urbain et d’élaborer une stratégie territoriale.     

Le contexte

Cette élaboration du PLU va permettre de se conformer aux principes de développement durable fixés par la loi “solidarité et renouvellement urbains” du 13 décembre 2000. La loi pour l’environnement, dite Grenelle II du 12 juillet 2010, exige aussi que l’ensemble des PLU intègre de nouvelles dispositions avant le 1er janvier 2016.

Les objectifs généraux sont les suivants : prise en compte du développement durable, réduction des émissions des gaz à effet de serre, préservation de la biodiversité et amélioration des performances énergétiques. Autant de paramètres que devra prendre en compte le nouveau PLU de Carhaix.

Les objectifs

La Ville mènera cette révision en se basant sur cinq objectifs. 
Le premier sera de développer de nouvelles zones économiques et notamment le secteur de la Métairie Neuve. Depuis plusieurs années, Poher communauté travaille au développement des parcs d’activités porteurs d’emplois. 

À l’heure actuelle, le territoire compte 18 zones d’activités qui accueillent 130 entreprises et 2 700 emplois. La surface totale de ces zones est d’environ 147 ha et le taux de remplissage est supérieur à 80 %. Carhaix possède plus de 70 % des entreprises et des emplois du territoire communautaire.
Dans une logique d’anticipation et de réserve foncière, une réflexion s’engagera donc autour des principaux axes de communication et des échangeurs.
L’un des principaux secteurs identifiés est celui de la Métairie Neuve, le long de la RN 164. Un projet d’échangeur est déjà inscrit au PLU. Une connexion au fer est possible, ce qui permettrait de relancer le fret ferroviaire à la gare de Carhaix. 
Également proches de la RN 164, les secteurs Villeneuve/Kergorvo et Kervoasdoué offrent la proximité de l’axe Carhaix-Guingamp et de l’échangeur de Kergorvo. 
Aménagés par tranche au fur et à mesure de leur commercialisation, tous ces espaces complémentaires doivent intégrer le souci de la qualité paysagère, architecturale et environnementale. La qualité de ces zones est aujourd’hui essentielle en terme d’attractivité.

Deuxième objectif fixé pour cette révision : conforter la vocation de loisirs et de tourisme sur le Park de Kerampuilh. Espace aqualudique Plijadour, Centre de congrès, Espace culturel Glenmor, Maison des jeux d’adresse, centre d’hébergement de Kerampuilh, terrains de sports, le Park pourrait encore étoffer son offre actuelle pour en faire un espace dédié aux loisirs et au tourisme.

Cette révision a aussi pour objectif de favoriser la mixité sociale en adaptant la typologie des logements produits dans le cadre de la politique d’aménagement du territoire et du logement de Poher communauté.

Autre objectif : préserver le patrimoine naturel et bâti de la commune, et notamment les hameaux de village. 

Enfin, dernier objectif, il s’agira de préserver et de valoriser les éléments qui caractérisent le paysage communal et qui participent à la qualité du cadre de vie, en instaurant, notamment, des zones tampons autour des activités sources de nuisances.

La concertation

Elle débute par la délibération du conseil municipal prescrivant la révision du PLU et prend fin avec une autre délibération du conseil municipal tirant le bilan de cette concertation et arrêtant le projet. 
Une bonne concertation, c’est-à-dire une participation et une information du public, respecte plusieurs modalités. Les documents seront ainsi exposés au service de l’urbanisme, rue des Carmes. Un registre d’observations y est également mis à disposition et les élus y tiendront des permanences. 
Des affichages sur la vitrine extérieure de la mairie et au service de l’urbanisme sont aussi prévus. L’information sera diffusée à travers le journal municipal et le site internet de la Ville. Au moins une réunion publique sera organisée avant l’arrêt du projet de PLU.

Les étapes

La délibération de lancement de la procédure a donc été prise lors du conseil municipal du 16 décembre. Elle a été notifiée aux personnes publiques associées (Préfet, Présidents du Conseil général et du Conseil régional, Présidents des chambres consulaires...) et a fait l’objet de publicité dans un journal et en étant affichée en mairie. 

À partir de là, pourront commencer le diagnostic du territoire et l’élaboration du projet d’aménagement et de développement durables (PADD), en concertation avec le public et les associations. 

Puis la délibération arrêtant le projet de PLU formalisera le projet retenu. Les personnes consultées disposent d’un délai de trois mois pour émettre un avis. Au-delà, l’avis est réputé favorable. 

L’étape suivante portera sur la mise en œuvre de l’enquête publique du projet arrêté. Celle-ci durera encore plusieurs semaines. Enfin, une délibération du conseil municipal approuvant le PLU pourra clôre le dossier. celui-ci sera transmise au préfet et notifié aux personnes publiques associées.


Renseignements auprès du service de l’Urbanisme, rue des Carmes, au 02 98 99  34 72.

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information