Ville de Carhaix

Revitalisation du centre-ville

Projet de revitalisation du centre-ville

Afin d’améliorer son attractivité, la municipalité de Carhaix entend mener un programme de revitalisation du centre historique de la ville dans les prochaines années.   

À Carhaix, les ménages effectuent 31% de leurs dépenses en centre-ville. Un bon chiffre, le plus fort de la Région, comparé aux autres villes bretonnes.
Les Bretons n’effectuent que 20% de leurs achats en centre-ville d’après une enquête des chambres de commerces et d’industrie de Bretagne auprès d’une panel de 13 040 ménages (Le Télégramme du 10 décembre 2016).
Il n’empêche, l’activité commerciale carhaisienne du centre-ville est fragilisée et le bâti, ancien. Le Programme de l’Habitat réalisé par Poher communauté a montré un taux de vacance de logement élevé.

Par ilôt

L’objectif de cette revitalisation sera d’amener de nouvelles populations à habiter en coeur de ville et de renforcer l’attractivité touristique ainsi que la vie de quartier. Tout en maintenant et développant les commerces de proximité, avec la dimension du «vivre ensemble» inscrite au coeur de la démarche.
Il s’agira d’une opération d’envergure portant à la fois sur l’aménagement urbain (réaménagement des espaces publics, plan lumière pour mettre en valeur le patrimoine, circuit pédestre pour la valorisation du statuaire…), le foncier et le logement, en partenariat avec des opérateurs publics et privés, Poher communauté, la Caisse des Dépôts, l’OPAH…. Le programme portera sur le coeur historique de Carhaix et sera réalisé par tranche, par ilôt.
Une étude de requalification urbaine sera menée en 2017 par un cabinet d’urbanisme et la SEMAEB (Société d’économie mixte d’aménagement et d’équipement de la Bretagne). Les anciennes études déjà réalisées (FISAC, ) seront mises à profit.
De son côté, Poher communauté a engagé une étude d’identification du foncier et bâti disponibles, pour valoriser l’offre de logements et d’espaces commerciaux. Cette étude est actuellement menée par des étudiants de l’Institut de Géoarchitecture de Brest et permettra d’intégrer certaines de leurs propositions. 

Circulations douces, parcours patrimonial

Les travaux seront ensuite menés par secteur, par la ville de Carhaix et en lien avec les opérateurs publics et privés pour la partie habitat. Le volet paysager et urbanistique s’attachera à rendre visibles et accessibles les espaces aux différents usagers, notamment à travers la signalétique. Les circulations douces seront privilégiées, de même que l’accessibilité aux personnes en situation de handicap.
Le projet de rénovation urbaine prendra en compte l’histoire patrimoniale et artistique de la commune   à travers Vorgium et le Panthéon des plus populaires des bretons. Cela pourra être décliné par des circuits pédestres de découverte du patrimoine. Le fil rouge en serait l’histoire de la ville. Cette déambulation serait ponctuée d’une signalétique bilingue français / breton, intégrant également les nouvelles technologies (QR code..).

Horizon 2020

Une fois achevée cette première phase d’étude, la phase opérationnelle des travaux devrait commencer fin 2017 pour une fin de projet prévue à l’horizon 2020. Le coût prévisionnel de cette opération est évalué entre  2,2 M € HT à 2,5 M € HT.

 

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information